Zoom sur le marketing sensoriel et émotionnel

Le marketing émotionnel joue sur la corde sensible par le biais de campagnes publicitaires, et le marketing sensoriel prend vos sens à partie directement sur le point de vente : deux techniques marketing particulièrement efficaces et qui ont fait leurs preuves ! Com’On vous en dit plus dans cet article du blog.

Le but du marketing émotionnel est de créer un lien entre un produit (ou un service) et des émotions qu’il suscite chez ses clients potentiels ou avérés. Il peut s’agir d’une manœuvre pour retenir l’attention du consommateur, notamment par le biais de l’humour, ou encore de lui apporter un sentiment de sécurité, de bonheur ou de confort pour le faire adhérer aux valeurs véhiculées par le produit.

Même si la plupart des campagnes de marketing émotionnel joue sur des émotions positives, il existe des campagnes basées sur des émotions négatives, comme celles de la Sécurité Routière ou de certaines associations humanitaires par exemple, censées susciter la peur, la colère ou l’indignation.

Le marketing sensoriel se base quant à lui sur les cinq sens d’une personne pour susciter l’achat. Cette technique marketing est essentiellement appliquée dans les points de vente des produits, contrairement au marketing émotionnel qui fait plus l’objet de campagnes publicitaires. Tous les sens peuvent être sollicités !

Voici quelques exemples de marketing sensoriel :

– L’odorat : les Galeries Lafayette qui diffusent une odeur de sapin dans leurs magasins à l’approche de Noël, et une odeur de monoï l’été au rayon des maillots de bain,

– L’ouïe : les sons liés à la nature que l’on peut entendre dans les magasins Nature & Découvertes,

– Le toucher : les boutiques Phildar qui permettent de toucher toutes les pelotes de laine,

– Le goût : les boulangeries ou pâtisseries proposant de déguster leurs produits dans la file d’attente,

– La vue : les magasins Cultura pourvus de nombreux écrans diffusant des bandes annonces et vidéos promotionnelles…

marketing sensoriel

En plus de booster les ventes, le marketing sensoriel et le marketing émotionnel ont pour objectif de favoriser la mémorisation ainsi que l’attachement des personnes ciblées à la marque en question. Non content de susciter l’acte d’achat, ce type de marketing construit une relation entre la marque et le consommateur, et suscite des réactions sur les réseaux sociaux qui auront elles aussi des répercussions sur les actes d’achat d’autres internautes. La boucle est bouclée !

Avec Com’On, Appuie sur On !