Algorithme Google : un bestiaire de composants qui décortiquent votre site

Ces composants de l’ algorithme, qui ont pour nom Panda, Penguin ou encore Colibri, sont mis à jour très régulièrement et imposent aux webmasters et éditeurs de sites de constamment s’adapter à leurs nouveaux critères. Ne vous fiez pas à leurs noms, ces animaux ne sont pas tendres avec le référencement des sites Internet !

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un algorithme ? Derrière ce mot barbare se cache un concept très simple : il s’agit d’une suite d’opérations ayant pour but de résoudre un problème. On emploie le mot « algorithme » surtout dans l’informatique, car les ordinateurs les utilisent comme méthode de traitement d’information.

L’ algorithme le plus connu est probablement celui dont le moteur de recherche Google se sert pour classer les sites Internet, et qui définit les lois et les règles du référencement naturel. Cet algorithme global est composé d’une multitude d’autres algorithmes, chacun ayant un rôle bien défini.

Com’On vous détaille le fonctionnement de trois de ses composants qui influencent directement le classement des sites dans les résultats du moteur de recherche : Panda, Penguin et Colibri.

Panda, un composant de l’ algorithme pour qui la qualité prime

Panda est un des composants de l’ algorithme de Google qui se concentre exclusivement sur la qualité des contenus d’un site Internet. D’où l’importance d’avoir une rédaction web réfléchie et soignée, avec des textes pertinents et uniques. C’est donc Panda qui sanctionne les sites Internet utilisant du duplicate content, c’est-à-dire copiant du texte existant auparavant sur un autre site.

Bon à savoir :

Les algorithmes de Google n’ont pas les mêmes critères et ne mettent pas en place les mêmes systèmes de sanction. Par exemple, si Panda repère une irrégularité, il pénalisera l’ensemble du site Internet concerné, alors que Penguin ne pénalisera qu’une ou deux pages de ce site. Les pages concernées ne seront pas blacklistées (retirées de l’index Google), mais perdent en visibilité.

Minion pingouin panda

Penguin étudie les liens de votre site à la loupe

Penguin quant à lui ne regarde pas du tout le contenu d’un site Internet : il se focalise sur les liens. Il pénalise des techniques de netlinking abusives, comme l’achat de noms de domaines qui serviront de sites parking.

Par exemple, si un électricien basé à Arles veut étendre sa zone d’activité et se faire connaître ailleurs, il peut être tenté d’acheter des noms de domaines comme electricien-avignon.com, electricien-nimes.com… et de les faire rediriger vers son site Internet d’origine. Mais Penguin repérera vite l’entourloupe !

Une surprésence de liens entrants lui mettra aussi la puce à l’oreille, surtout si ces liens proviennent de sites de mauvaise qualité, sans aucune thématique commune, ou encore de sites annuaires. Et surtout, oublier les obscurs systèmes d’achat de lien !

Grâce à Colibri, l’ algorithme de Google se met à la place de l’internaute

Ce petit oiseau évalue les recherches tapées par les internautes sur le moteur de recherche, et a pour but de leur proposer le contenu répondant le plus à leurs attentes. Colibri va privilégier les contenus pertinents, qui sauront apporter les informations recherchées par l’internaute. Il peut donc orienter les résultats, sans pour autant se baser sur les mots-clés ! Colibri est aussi chargé de s’adapter à des expressions naturelles, en langage parlé, suite à la popularisation des requêtes lancées grâce à des commandes vocales sur mobile.

Par exemple, si vous entrez dans la barre de recherche « quel âge a Mark Zuckerberg ? », Colibri va comprendre la requête et parcourir sa biographie pour mettre en avant les informations que vous recherchez, et en annexe d’autres qui pourraient vous intéresser, (son entourage familial par exemple), ou l’âge d’une personne reliée à votre recherche (dans le cas présent Bill Gates).

Le saviez-vous ?

Lors de son lancement le 26 septembre 2013, Colibri aurait affecté environ 90% des résultats de recherche sur Google !

algorithme Google

Panda, Penguin, Colibri… Une sacrée ménagerie qui influence le référencement de votre site Internet et son classement dans les résultats de Google. C’est pourquoi en intégrant la Com’unauté, l’agence Com’On veille à respecter les critères de cet algorithme et à suivre leurs mises à jour régulières, pour un référencement naturel optimisé.

Pour finir sur une note un peu plus ludique, pourquoi ne pas vous essayer à « Trouvez le Penguin », un mini-jeu 100% SEO ? Pour info, le record au sein de l’équipe Com’On est détenu par Mikaël, avec 108 pingouins !

Avec Com’On, appuie sur On !